Francis Scott Fitzgerald versus Marcel Proust

Francis Scott Fitzgerald est né en 1896 ; il publie son premier roman This side of Paradise en 1920. Il a 24 ans.

Marcel Proust est né en 1871. En 1919 il  publie chez Gallimard A L’Ombre des Jeunes Filles en Fleurs, et obtient le prix Goncourt. Il a 48 ans. Le roman de Proust n’est qu’une pièce du puzzle de La Recherche du Temps Perdu, roman circulaire dont le propos, ainsi résumé par G. Gennette, est on ne peut plus simple : Et Marcel devint écrivain.

Une génération les sépare, et à la lecture des deux romans, un siècle.

Cependant les deux romans ont un sujet proche :  roman d’initiation, récit de la formation, de l’enfance au début de l’âge adulte, d’un héros qui se rêve et deviendra, écrivain.

Tous deux sont traversés par la Grande Guerre, dont on en devine le bruit et la fureur, (plus qu’elle n’est décrite), marquant le héros d’une profonde désillusion sur le monde.

Les deux héros découvrent la puissance de l’amitié, leur premières désillusions amoureuses, l’un avec Gilberte Swann, l’autre avec Isabelle Borgé, et les deux héros trouveront l’amour auprès d’une jeune fille, libre, belle et insolente.

On sait que L’Envers du Paradis est un roman autobiographique ; on sait que la Recherche est un fiction présentée comme une autobiographie ; que derrière Albertine se cache Alfred Agostinelli, l’amour de Marcel Proust et que Rosalind est bien l’amour de Scott Fitzgerald, Zelda, que l’on retrouve aussi dans Tendre est La Nuit.

Proust meurt en 1922, épuisé et malade, à à-peine 51 ans ; son œuvre continuera à être publiée jusqu’en 1927. Scott Fitzgerald décède en 1940, d’une crise cardiaque, épuisé lui aussi, par l’alcool.

Chacun d’eux représente pour moi les plus grands écrivains de leur génération, marquant la modernité du roman pour le XXème siècle naissant. Mais aussi la description de deux mondes que tout semble opposer et donc …réunir.

Comme ce livre graphique que l’adore qui confronte plus qu’il n’oppose  New-York et Paris et que tu m’avais un jour offert, je me prête à ce jeu pour mes deux écrivains préférés.

MARCEL                                             FRANCIS SCOTT

De l’enfance à la jeunesse                 De l’enfance à la jeunesse

Le narrateur                                       Amory Blaine

Je                                                        Il

Salons                                             Etudes

Lycée Condorcet                                Princeton

Voyages                                             Rêveries

Devenir écrivain                                 Devenir écrivain

Guerre                                                Guerre

Jeunes filles en fleurs                        Flappers

Corsets                                               Jupes courtes

Calèche                                              Automobile

Noblesse                                            Bourgeoisie

Titres                                                  Argent

Faubourg Saint-Germain                   Cinquième Avenue

Eglises                                                Gratte-ciel

Juifs                                                    Noirs

Ancien temps                                     Nouveau Monde

Sonate de Vinteuil                             Jazz

Baudelaire                                          Keats

Glace                                                  Alcool

Champagne                                        Whisky

Répression sexuelle                           Liberté sexuelle

Inhibition                                           libération

Mort de la grand-mère : un deuil infini         Mort de la mère : une libération

Dreyfus                                              Socialisme

Meilleur ami : Robert de Saint-Loup Meilleur ami : Thomas Parke d’Invilliers

Gilberte                                              Isabelle

Albertine                                            Rosalind

Phrase qui se déploie                        Phrase fulgurante

Métaphores                                       Métaphores

Temps perdu                                      Temps qui file

Et si on va plus loin dans La Recherche et qu’on la réfléchit avec Tender is The Night et The Great Gatsby

MARCEL                                             FRANCIS SCOTT

Cote d’Azur                                        Normandie

Hotel Eden Rock                                Grand Hotel de Cabourg

Paris                                                   Paris

Quatuor Capet                                   Quatuor de Jazz

Baie de Balbec                                   Baie de Long Island

Swann                                                Gatsby

Homosexualité                                   Folie

Siècle agonisant                                 Siècle naissant

Asthme                                               Alcoolisme

Amour Impossible                             Impossible de l’amour

Petit Pan de Mur Jaune                          Petite Lumière Verte

Et pour finir…

Génie                                                 Génie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s