Textes courts à relire souvent, à offrir à son amour

Marcel Proust Le plaisir de la lecture

Comme quoi, Marcel peut être court, fabuleusement vrai, et toujours aussi narcissique. Jouissif apologie d’un plaisir solitaire que j’ai partagé en l’offrant à des femmes de lettre désirées pour leur cul.

 

Basho La sente étroite du bout du monde

Pendant des décennies, Basho, le maitre du haïku, tout le monde connaît celui de la grenouille – Un vieil étang / la grenouille plonge / bruit de l’eau – poliça ce simple récit de voyage pour ne garder que l’essence intemporelle de l’éphémère.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s